Intellection textique partagée

RIEN n’est donné, tout est construit.
Gaston Bachelard

 

Fondée par Jean Ricardou en 1985, au Collège international de philosophie, la textique est une discipline originale ayant pour objectif l’élaboration d’une théorie unifiante de toutes les opérations de l’écriture et de toutes les structures de l’écrit.

De prime abord, une telle ambition peut sembler démesurée, pour ne pas dire extravagante… Si le propos n’est pas aussi démesuré qu’il peut d’abord paraître, c’est d’abord que l’immensité du domaine ainsi circonscrit est explorée par niveau.

A chaque niveau correspond un jeu réduit de concepts dont la théorie prétend qu’ils sont capables de rendre compte exhaustivement de la totalité des structures existant au niveau étudié.

Puis, par paliers successifs, une spécification a lieu, à l’aide de nouveaux ensembles conceptuels toujours plus détaillés. Ainsi, du général au très particulier, s’opère un approfondissement progressif de la totalité de la problématique.

L’exhaustivité à laquelle prétend la textique est méthodologiquement garantie par une procédure de réfutabilité: pour réfuter que les matrices textiques sont bien exhaustives, il suffit de produire un contre-exemple rigoureusement argumenté.

L’intérêt de la textique?

Sur le plan de la théorie, elle permet, d’abord, une mise en cohérence de mécanismes plus ou moins pensés par la narratologie, la poétique, la rhétorique, la stylistique; ensuite, une reformulation critique de certaines notions trop admises, comme la polysémie; enfin, une réévaluation de certains phénomènes négligés, voire méconnus, comme les phénomènes liés à l’emplacement.

Sur le plan de l’analyse, elle autorise un examen inédit de ce que l’on estime trop vite n’être que des détails, comme les ”coquilles”.

Sur le plan de l’écriture, elle ouvre sur tout un ensemble de procédures permettant la correction et la récriture à plusieurs.

Depuis ses débuts au Collège International de Philosophie, cette discipline a connu de considérables développements et plusieurs reformulations. En juillet 2016, peu de temps avant sa disparition, Jean Ricardou livrait, en trois tomes, une toute nouvelle mouture de sa théorie articulée autour du concept d’opération.

C’est ce dernier état que Les impressions nouvelles ont décidé de publier.

Intellection textique partagée est le premier de ces tomes et présente les bases requises par la textique pour établir les éléments communs à toute la discipline. Il ouvre à une nouvelle compréhension de l’écrit et de l’écriture.

Une élégante écriture pour une éclairante rigueur nouvelle.

Format (en mm) : 210 x 297
Présentation : Broché
Nombre de pages : 58

ISBN : 978-2-87449-538-0

Prix public TTC : 8 euros

Couverture - Textica 4 - Intellection textique partagée